11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 07:14

Voila, mes soupçons se sont révélés exacts une fois de plus.
L'Ours avait bel et bien trouvé ce blog, il m'a même laissé un commentaire sur l'article précédent.
Inutile de vous précipiter dessus, j'ai désactivé la fonction commentaire de ce blog. On ne peut donc plus laisser de commentaire et tous les précédents vous sont désormais inaccessibles.

Pourquoi ai-je désactivé les commentaires ?
Parce que ce blog s'arrête là.
Le fait que l'Ours l'ai trouvé et puisse désormais venir lire ne me donne plus l'envie d'écrire ici.
Je me sens privée de ma liberté.

Comme dirait Valéry : "Au revoir"

Good bye
Published by Elwing
4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 13:05

C'est la question que semble se poser l'Ours depuis hier soir.

Suivie de "Pourquoi ne m'as tu pas quitté la première fois où tu m'as trompé avec PS ?"

Ouille !

La gifle !

Comment le sait-il ?
Depuis combien de temps ?
Le sait-il vraiment ? Je veux dire, est ce qu'il n'a pas que des soupçons ?

Je pense qu'il vient de l'apprendre, il avait l'air en colère.
Dans ce cas, qui le lui a dit ?
Pire, aurait-il trouvé mon blog ?

Ou alors, il le sait depuis longtemps, depuis le début ou presque et c'est ce qu'il cherchait à me faire avouer en me posant toutes ces questions sur le pourquoi de la rupture.
Mais dans ce cas, pourquoi avoir gardé ça pour lui pendant tout ce temps ? Pourquoi est ce que ça sort maintenant ? Pourquoi être resté avec moi malgré tout ?

Je ne sais pas. Je ne comprends pas.

J'ai tout de suite envoyé un message à Lux qui m'a dit de ne pas lui répondre, et d'arrêter de lui répondre d'une manière générale.

J'ai eu envie de lui répondre. De nier. De l'envoyer chier. De lui demander d'où il tient ça.

Mais j'ai décidé d'écouter Lux et je n'ai pas répondu.
J'ai même fini par le bloquer. Je ne recevrai plus ses e-mails.

J'étais en colère aujourd'hui.
Mais pourquoi ?
Je n'aurais pas dû l'être.

Je pense que j'étais en colère parce qu'il a découvert ce que je me suis évertuée à lui cacher, et aussi parce que ça entache mon image de gentille fille. Et tout ça ne me plait pas.
Pas plus que de me faire traiter de pute, de dinde ou de pauvre fille. Au choix !
S'est-il décidé depuis hier soir ?

Ce midi encore, j'ai lutté pour ne pas lui répondre.
Je me demandais "dois-je lui répondre ? Me défendre ?"

Si ce ne sont que des soupçons, ça peut encore être faisable. Mais s'il a trouvé mon blog... Ça ne sert à rien. Il a sous les yeux des aveux complets.

Et puis à quoi bon rattraper le coup ? Tout ça pour être blanchie, redevenir presque parfaite et remonter sur mon piédestal ?
Peu m'importe.
Je voulais que tout soit complètement terminé, lui voulait me récupérer. A mon avis, maintenant, il ne veut plus.

Ecrire m'a apaisée une fois de plus. Mais l'envie de lui répondre reste présente. Pas pour me défendre, juste pour m'expliquer. Calmement. Je ne trouve pas très sympa de ma part de le planter brutalement de la sorte.

... Je ne sais pas.

Published by Elwing - dans www.mavie.com l'Ours PS
28 novembre 2013 4 28 /11 /novembre /2013 13:54

Parce qu'il faut vraiment que je raconte ça !

Comment est ce que tout ça a commencé ?
J'étais allée voir PS en concert dans une petite ginguette au bord de l'eau et j'avais sympathisé avec le barman.

Quelques temps après, je reçois un message sur FB de quelqu'un que je ne connais pas.
Il m'explique qu'il est le chanteur d'un groupe, qu'il vont tourner un clip et qu'ils recherchent une rouquine !

Ah oui ? Un peu flippée, mais très tentée quand même, j'en parle à celle qui prend les décisions à ma place (oui, Lux, c'est toi) et elle me dit de foncer !

Je réponds donc au chanteur, lui dis que je ne suis pas vraiment rousse, lui fais parvenir quelques photos, et lui dis combien je mesure.

Ouille, je suis trop grande, la rouquine principale mesure 10 cm de moins que moi et ils cherchent des filles assez similaires.

Mais, il me dit qu'avec ma couleur de cheveux, y'a un truc à faire. j'suis embauchée quand même !

Quelques jours plus tard, je reçois le scénario et je découvre mon "rôle". Je serais une danseuse au milieu de la foule. Juste un plan de quelques secondes sur moi, avec un bon éclairage pour que mes cheveux ressortent encore plus.

Le jour J arrive. J'y vais avec ma sœur, on est excitées comme deux grosses dindasses. J'ai ma tenue. J'en ai trois autres de rechange dans le coffre si jamais ça ne plaisait pas !

En fait, c'était parfait comme j'étais. Le chanteur est venu vers moi en me lâchant un "waouh !"... pour mes cheveux !

Quelques papiers à remplir, le dîner offert, boissons gratuites à volonté (j'ai été super sage !) et les choses sérieuses ont commencées.

Tous les figurants ont été appelés, et moi aussi.
Je devais être dans la foule, autant y être tout de suite.

Ils nous ont achevés dès le début !

"Oui, bon là, ont va faire le plan du quatrième refrain, donc, c'est la grosse folie, donc, vous sautez partout ! Vous remuez votre putain de cul !"

Pendant 15 minutes ils nous ont fait sauter et danser comme des débiles ! J'ai cru que mon genou n'allait pas tenir le choc.
Une pause de cinq minutes et... "allez, on refait la même !"

Arg !

Une autre pause, et ils rappellent quelques figurants. J'y vais et je me retrouve devant.
Peu importe, de toute façon, il faudra bien que j'y passe devant cette foutue caméra.

Cette fois, c'est plus calme, on fait l'entrée en scène des musiciens et le début de la chanson. Pas d'hystérie, donc. On remue simplement la tête, en rythme.

La caméra était toujours derrière, et d'un coup, on nous annonce "bon, on en a marre de filmer vot' cul, on va passer devant !"

Avec les deux filles à côté de moi - avec qui je rigolais bien depuis le début - on s'est mises à déconner en glapissant "retouche maquillage ! retouche maquillage !"

D'un coup, je sens qu'on me pousse sur le côté. Je suis la main toujours posée sur mon bras et trouve derrière moi, une petite gonzesse, qui me dit "ben je vais aller devant,moi." Un peu l'air de dire "Barrez vous les dindes, moi, j'ai pas peur !"
je la trouve assez antipathique, mais je la laisse passer. De toute façon, j'm'en fous !

Le tournage reprend, le réalisateur passe devant nous à toute vitesse face à nous, dans un fauteuil roulant. (Clip à très gros budget !)

J'entends la fille qui m'a poussé, dire "y'a intérêt à ce qu'on me voie !"

Encore une pause, et le chanteur du groupe m'appelle. Il échange quelques mots avec le réalisateur et tous les figurants sont rappelés.

Le réalisateur les guide en disant "J'aurais besoin de quelques figurants pour se mettre autour d'Elwing."

Et là, la fille qui m'avait poussé lance d'un air dégoutté "Ah... parce que c'est elle qu'on va filmer?!"

Je n'ai pas pu m'en empêcher, je me suis penchée vers elle et je lui ai dit "Et oui, chérie !"

Je suis déjà une diva !

Son mec m'a sortie une saloperie du genre "c'est sûr qu'habillée comme ça..." Et plus tard, quand je demandais ce qu'il fallait que je fasse "Arrête de te mettre à poil."

Ça, mon chou, ça s'appelle un corset, je ne suis pas à poil... Mais, j'ai décidé de t'ignorer royalement, tu resteras donc dans ton ignorance.

Bref je pensais devoir danser au milieu de la foule, mais en fait, le réalisateur m'a mise dos à la foule, immobile (pendant que les autres sautaient partout), fixant la caméra droit dans l'objectif. Facile !

Fini pour les figurants et moi. Ma sœur et moi sommes restées un moment pour regarder les autres scènes, et on a finalement levé le camps à 2h30 du mat, le froid et la fatigue ayant eu raison de nous.

Dans les jours qui ont suivit, j'ai reçu quelques "demandes d'amis". je n'ai pas accepté tout le monde, mais j'ai été ravie de retrouver le chanteur d'un autre groupe avec qui j'avais sympathisé (appelons le Elijah) qui m'a dit à quel point il avait été soufflé par ma "performance" que j'avais une présence terrible, ... Il m'a même envoyé une photo.

Hâte de voir le résultat final.

Enfin, je reçois une invitation : double concert + diffusion du clip le 16 novembre.
Impatiente ! J'invite PS à venir avec moi. Il accepte.
On arrive sur place assez tôt, on s'installe au bar, on se commande une bière, histoire de commencer gentiment.
Les membres des groupes et les autres acteurs arrivent au compte goutte, presque tout le monde me reconnait et vient me dire bonjour. Je présente PS qui a pu faire le plein de contacts.

Une fois ma troisième bière terminée, le premier concert a commencé. (le groupe d'Elijah). Comme toute bonne groupie qui se respecte, je suis au pied de la scène. PS me rejoint avec deux verres de rhum.

C'était excellent, je m'en suis pris plein mes oreilles !
Elijah qui est déjà génial dans la vie de tous les jours, l'est encore plus sur scène.

Une fois leur set fini, je suis sortie fumer une cigarette. j'ai retrouvé PS dehors, j'ai essayé de le convaincre de venir chez moi après le second concert, mais rien à faire, Môssieur ne voulait pas.
Tant pis.

Une figurante nous rejoint et me rapporte les paroles du chanteur à mon propos. Comme quoi la scène où je suis est vraiment super, que j'ai une super présence (décidément), ...

Je retourne à l'intérieur et là, stupeur ! Le clip est en train d'être diffusé. Personne ne nous avait prévenu.
Je me fraye un chemin dans la foule pour m'approcher de l'écran, mais le fils ainé d'Elijah m'interpelle en me disant "trop tard, tu t'es loupée."

Merde !

Heureusement, ils l'ont diffusé une seconde fois, et j'ai pu me voir.
C'est bizarre... je ne me suis pas trouvée formidable sur le coup, mais à force de le regarder... ça va, on s'habitue !

Je croise Elijah, je lui dis que je l'ai trouvé génial, il me dit qu'il était content de me voir, on s'est fait un p'tit câlin... nez contre nez !

Le deuxième concert a commencé, PS m'a rejoint... encore avec deux verres de rhum ! Un autre super concert.
Elijah m'a rejoint... avec une bouteille de whisky à la main.
J'avais déjà atteint ma limite d'alcool, mais j'ai continué à boire avec lui.
On s'est sifflé la bouteille ! (oui, bravo moi !)

On a commencé à déconner tous les deux : On s'est mis des perruques sur la tête, on a rigolé.

On a parlé aussi, je lui ai dit que c'était vraiment trop dommage qu'il soit marié... surtout que PS était parti.

Je lui ai demandé quel âge avait son fils aîné... 17 ans ?... ah ben oui, mais non...

Et le Justin Bieber qui joue de la batterie là, il est libre ? Elijah me dit "Je crois, oui."

Bon, ben s'est parti, j'le veux !

A la fin du concert, Elijah m'emmène jusqu'à lui, nous présente et nous laisse.
On commence à discuter, mais à peine deux minutes plus tard, il reconnait un mec qui est allé à la fac avec lui, et va lui parler. il m'invite à se joindre à eux.
Mais ça m'a saoulé, et j'ai eu un éclair de lucidité du genre "qu'est ce que tu fous là Lucette, casse toi !"

J'me suis écoutée, je me suis cassée.

J'ai retrouvé ma sœur et nous sommes rentrées.

J'étais ivre morte.
Je suis arrivée chez moi, me suis dessapée et me suis écroulée dans mon lit.

J'ai mis tout le dimanche à dessaouler !

J'étais fraiche, ça m'apprendra !

La sortie officielle du clip, c'était lundi 25 novembre, et j'ai encore eu droit à des compliments. De la part de la femme d'Elijah, cette fois. Comme quoi, fallait me voir pendant la prise de ma "scène", j'étais "terrifiante, immobile au milieu de la foule en délire."

J'ai loupé ma vocation.

Published by Elwing - dans www.mavie.com PS
15 novembre 2013 5 15 /11 /novembre /2013 17:12
Quand mon téléphone rend l'âme.

Mon préciiiieeeeuuuuux !!!

Published by Elwing
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 12:10

L'Ours, PS.

PS, L'Ours.

Comme dirait Jean-Claude Duce "ÇA VA BIEN Y'EN A MARRE MAINTENANT !!!"

J'avoue que j'ai eu un p'tit coup de mou dernièrement.

Une envie de tout envoyer valser. D'emmener les filles chez leur père, de gicler cet appart qui me coûte une fortune et de partir je sais pas où.
Élever des chèvres en Patagonie, cultiver des cactus au Mexique et faire de la tequila, ...

Mais bon, je me suis reprise et je me suis bottée le cul.

Fuir ne sert à rien... pis je me connais, ça m'aurait amusée deux minutes.

Je me suis remise au régime et au sport. j'y avais rapidement fait allusion dans une de mes dernières notes.
Je m'y suis remise très sérieusement parce que je suis redevenue toute flasque et j'aime pas ça. J'espère que je vais tenir et pas me décourager parce que les résultats se font attendre.

J'ai trouvé un job pour occuper mes matinées.

Maintenant que les filles sont toutes les deux à l'école le matin, et surtout vu la gueule de mon compte en banque, il me fallait une autre source de revenus.

Ce job est venu à moi tout seul. L'ancienne institutrice de ma n°1 est venue me demander mes services. J'ai accepté. Je commence mardi matin (+ du repassage l'après-midi. Ça va groover du slip !)

J'ai de nouveau envie de m'occuper de mon chez moi. J'espère que mon nouveau job me permettra de retapisser le couloir, de m'occuper enfin de la salle de bain... Sans parler du salon !

J'espère aussi pouvoir enfin m'attaquer à mon projet tatouages. Depuis le temps que j'en ai envie.

Une amie de PS m'a contactée parce qu'elle veut faire des photos de moi.
C'est un projet qui me tente bien, mais je n'ai plus de ses nouvelles depuis un petit moment.
Il se peut que je la voie samedi prochain. On verra.

Voila, c'étaient mes dernières petites nouvelles de moi. C'est plutôt positif, faut que je continu comme ça.*

...Me manque plus que mon grand A !

Published by Elwing - dans www.mavie.com
10 novembre 2013 7 10 /11 /novembre /2013 18:38

Aaaah ! Pas facile d'être celle qui quitte l'autre.

Depuis jeudi, ma boite mail est inondée de messages de l'Ours.
Un coup c'est un message plein de reproches et la fois d'après c'est une déclaration d'amour.

Je sais qu'il souffre, qu'il a du mal a encaisser, mais franchement, ça me gonfle, et il ne s'arrête pas. (et hop ! encore un !)

Côté PS, on s'est parlé hier soir et il m'a dit qu'il ne voyait pas notre relation autrement que comme sexfriends.

En fait, je crois que ça me va.

Ps a été tellement chiant avec ses prises de tête quand nous étions ensemble.

Comme on est là, c'est génial ! Je ne me pose pas de question, c'est un ami formidable, si j'ai besoin il est là.

J'adore parler avec lui, il me faire rire... aux éclats ! Je me répète, mais j'aime son univers et sa façon d'être. Et au plumard... wahou !

Me mettre dans le crâne que ce n'est qu'un ami, m'évite d'en attendre trop et de trop en demander du coup.

Je le vois samedi prochain, nous allons assister à un double concert et à la diffusion du clip dans lequel j'ai "joué" (ouais.. rester immobile pendant une minute en fixant la caméra droit dans l'objectif, j'appelle pas ça jouer.)

Je devais y aller avec ma soeur, mais elle me pète tellement les couilles en me parlant de l'Ours, que j'ai demandé à PS de m'y emmener.

Published by Elwing - dans www.mavie.com PS l'Ours
7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 20:10

Il s'est passé pas mal de choses depuis mon dernier article.

Je vais essayer de résumer au maximum.

Depuis quelque temps, ma relation avec l'Ours s'était dégradée, mais je ne savais pas vraiment si c'était fini ou pas.

J'attendais de passer une semaine loin de lui pour voir s'il allait me manquer ou pas.
Bilan : Il ne m'a pas manqué. J'ai passé mon temps à parler de PS.

Côté PS, je l'avais vu avant de partir pour Paris, encore une excellente soirée où j'avais amorcé un début de dialogue. je lui avais dit que j'étais persuadée de perdre tout intérêt à ses yeux le jours où je ne serais plus avec l'Ours. Il m'avait répondu "ah non, pas du tout. Au contraire."
Nous n'avons pas eu l'occasion de développer, ses filles sont revenues dans le salon.

Pendant mon séjour à Paris, il m'avait envoyé quelques messages, dont un qui disait "dommage que tu n'aies pas pu venir au concert."

Dimanche, à mon retour, j'ai envoyé un message à l'Ours, lui disant que j'étais rentrée, mais crevée, donc je préférerais qu'on se voit le lundi soir.
Le soir même, j'ai reçu deux messages de PS, j'ai décidé de ne pas y répondre.
En me réveillant dans la nuit, j'ai vu qu'il avait essayé de m'appeler deux fois.

Lundi : L'Ours est venu. La soirée n'a pas été désastreuse, mais j'ai bien vu que je ne l'aimais plus.

J'ai reçu un nouveau message de PS, on a un peu papoté, il m'a dit qu'il serait bien passé avec un film et de la tequila, quand je lui ai dit que je ne pouvais pas, il m'a répondu "ben demain, alors." Je ne savais pas si je serais seule ou pas, et qu'en plus je n'avais pas l'esprit tranquille quand il était chez moi. Du coup, il me propose de venir chez lui.
Sympa... mais avec les filles ? Sans bagnole ? Avec école le lendemain ? Il me dit qu'il viendra nous chercher, et même qu'il nous ramènera.
J'ai décliné.

On a parlé encore un peu, il a vu que je n'allais pas très bien et a insisté pour qu'on prenne un thé ensemble le lendemain après midi.

Mardi : PS n'est pas venu. Il s'est réveillé à l'heure où il aurait dû arriver chez moi et avait des rendez-vous deux heures plus tard.

Le soir venu, sms de l'Ours me disant qu'il arrive. Je lui réponds que j'ai besoin d'une demie heure de tranquillité pour finir de danser (me suis remise au régime et au sport).
Entre temps, un autre sms, de Lux cette fois qui me propose un mardi tout nu. Je demande à l'Ours s'il peut rester chez lui. Sa réponse "ok".
Un p'tit mardi tout nu, on parle encore beaucoup de PS et de l'Ours. Je me dis que j'aimerai beaucoup avoir une vraie conversation avec PS.
Je lui envoie un sms lui disant que j'étais seule. Il s'est tout de suite connecté sur FB, on a discuté un peu et il m'a dit qu'il arrivait.

J'ai réussi à lui parler. Il a commencé à me faire sa complainte habituelle. Je l'ai vite calmé en lui disant que j'en avais marre d'entendre ça. Je me suis un peu agacée après lui. Ça l'a surpris, il ne m'a jamais vu comme ça. Ça lui a plus à cette grosse andouille !

On s'est retrouvé face à face, il m'a pris dans ses bras, m'a dit que ça méritait réflexion et m'a embrassé.
J'ai adoré cette nuit passé avec lui, il a fait des efforts : il m'a fait des câlins !

Mercredi : Rien ne va plus. Je dois arrêter de voir l'Ours. Je me sens comme la dernière des putes, il est temps de mettre un terme à cette relation.
Je lui envoie un message pour lui dire que je souhaite être seule ce soir. Il me répond... quelque chose de très surprenant : "Ça tombe bien, je ne comptais pas passer. Je passerai rapidement demain soir récupérer mes chemises car ne vais plus en avoir de potable à me mettre."

Franchement, je n'ai rien compris.

Quelques autres messages échangés, j'en profite pour lui dire que j'aimerai que l'on parle demain soir.

Je me couche très tôt, et passe une nuit pas trop pourrie.

Aujourd'hui : J'ai passé la journée à me retourner le cerveau. Comment j'allais bien pouvoir lui annoncer ça ? Comment ça allait se passer ? Comment il allait réagir ?
Je n'étais pas très bien, mais déterminée à le quitter car c'est ce qu'il y avait de plus juste pour lui.
Il est arrivé, on est allé dans la cuisine.Je n'arrivais pas à trouver mes mots. J'ai fini par lui dire "j'aimerai qu'on arrête de se voir." Il a simplement répondu "ok... je m'en doutais." Il a ramassé ses affaires et il est parti.

Plus tard, il m'a envoyé quelques e-mails. Je suis rassurée, il prend ça plutôt bien. Il m'a demandé quelques explications, il a tout compris et ne m'en veut pas.

Je me sens soulagée d'un sacré poids. J'aurais sans doute dû faire ça plus tôt, mais je voulais vraiment être sûre de n'avoir plus aucun sentiments pour lui.

Published by Elwing - dans www.mavie.com PS l'Ours
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 14:51

 

tumblr_mdjp8n1w1I1rwl09fo1_500-copie-1.gif

Pis trois fois en plus !

Published by Elwing - dans Quand ... PS
23 octobre 2013 3 23 /10 /octobre /2013 12:10

Quand on est plus sur la même longueur d'ondes.

Franchement... ça pue du cul !

Published by Elwing - dans Quand ... l'Ours
22 octobre 2013 2 22 /10 /octobre /2013 08:40

Quand l'Ours me dit qu'il n'a pas lu Harry Potter.
Published by Elwing - dans Quand ... l'Ours

Présentation

  • : Elwing
  • Elwing
  • : Elwing, Elfe déjantée à la chevelure rouge, maman, artiste, midinette. je vous raconte ma vie, mes amours, mes passions, et surtout, qu'est ce que je me marre ! Viendez !
  • Contact